À Propos d'Olivier


Le jeune ténor Olivier Gagnon est né de parents québécois aux Bermudes et a grandi en Irlande. Il est un récent diplômé du Graduate Vocal Arts Program (VAP) de Dawn Upshaw, au Bard College Conservatory of Music, où il a étudié la voix auprès de Sanford Sylvan. Auparavant, il avait obtenu son Bachelor’s of Music with Honours First Class à la Guildhall School of Music & Drama (GSMD).

le VAP à Bard College

En mai 2017, pour conclure ses études à Bard College, Olivier a présenté son Récital Vocal de Maîtrise. Cet événement marquant a inclu des sélections du cycle Merrill Songs de Matthew Aucoin, la pièce pour ensemble de chambre Life Story de Thomas Adès, des extraits des Mörike Lieder de Hugo Wolf ainsi que des Sonnets de Pétrarque de Franz Liszt et finalement des sélections du cycle nostalgique Russie à la dérive de Georgy Sviridov. Cliquez ici pour voir le récital, soit en partie ou dans son entièreté.

Pendant ses années à Bard, Olivier a été choisi pour jouer Tamino dans une version de Die Zauberflöte de Mozart réinventée par le metteur-en-scène Nicholas Muni, et présentée au Fisher Center for Performing Arts, dirigé par James Bagwell. Il a aussi chanté diverses scènes d’opéra, incluant des sélections des opéras de Mozart Don Giovanni (Don Ottavio) et Die Entführung aus des Serail (Belmonte), ainsi que Pelléas et Mélisande de Debussy (Pelléas). Avec The Orchestra Now, il a chanté les rôles de Governor, Vanderdendur et Ragotski dans Candide de Bernstein version concert, dirigé par James Bagwell. D’autre faits saillants du parcours d’Olivier à Bard incluent sa performance de la première à Boston d’une des Merrill Songs de Matthew Aucoin dans la série “Guest Artists @ Longy” à la Longy School of Music, ainsi que sa participation à un concert des œuvres de Stephen Sondheim et de Marc Blitzstein dans lequel Olivier a chanté des extraits de A Little Night Music et de Sunday in the Park with George.

musique sacrée

Un passionné d’oratorio, Olivier s’est d’abord intéressé à la musique sacrée quand il s’est joint à une mise-en-scène de Jonathan Miller de la Passion selon saint Matthieu de Bach au National Theatre, dirigée par Paul Goodwin. La version dépouillée et franche que Miller a offerte exposait le profond humanisme de l’histoire de la Passion, une approche que par la suite Olivier a essayé d’apporter à tout son travail avec la musique sacrée. Il était un Choral Scholar à l’Église de St. Andrew et St. Paul de Montréal, où il a chanté la Grand-messe en do mineur de Mozart et la Messe en si mineur de Bach avec le directeur musical Jonathan Oldengarm et sous la direction de Jordan de Souza. Avec St. John’s Serenata, il a été soliste dans Nun komm, der Heiden Heiland (BWV 61) de Bach, et Saget der Tochter Zion de Stölzel. Dans l’état de New York, Olivier a été le soliste ténor pour Jesu, der du meine Seele (BWV 78) de Bach avec la Albany Symphony, sous la direction de David Alan Millet. Olivier a aussi régulièrement agit comme choriste de remplacement à la Church of the Messiah à Rhinebeck, NY. En décembre 2016, il s’est joint au chef Louis Lavigueur comme soliste ténor pour des performances du Messie d’Händel à Ottawa, Montréal et Longueuil. Olivier avait chanté le Messie auparavant avec The Orchestra Now, sous la direction de Leon Botstein.

GSMD

Pendant ses quatre ans à la Guildhall School, Olivier se formait comme baryton et a chanté le rôle de Sid dans Albert Herring de Britten. Il y a aussi chanté des extraits de Die Zauberflöte de Mozart (Papageno) et de Cendrillon de Massenet (Pandolfe). Olivier a fait partie de plusieurs des productions scéniques, incluant Our Town de Rorem, Chaplin de Anderson et Kiss me, Kate de Porter. C’est lors de son temps à Guildhall qu’Olivier a été invité de chanter avec le London Symphony Orchestra dans Roméo et Juliette de Berlioz au Barbican Hall de Londres et à la Salle Pleyel de Paris, sous la direction de Valery Gergiev. Au Aldeburgh Festival, Olivier a fait partie du chœur pour la production acclamée de Peter Grimes on the Beach, créée pour célébrer le Centenaire de Britten; mise-en-scène par Tim Albery et dirigée par Steuart Bedford.

prix et formation complémentaire

À Bard College, Olivier a fait partie d’une classe de maître avec le metteur-en-scène Peter Sellars, a travaillé en étroite relation avec la soprano Dawn Upshaw (Directrice artistique du VAP) et la pianiste Kayo Iwama (Directrice associée du VAP) et a été coaché auprès de Erika Switzer et de la professeure de Technique Alexander Gwen Ellison. En 2014, Olivier a remporté le “Prix pour la Meilleure Interprétation d’une Œuvre Canadienne” au Concours OSM Standard Life et y a été sélectionné pour participer à une classe de maître avec la soprano suédoise Miah Persson. Plus tôt cette année-là, il a été un Britten-Pears Young Artist pour travailler auprès du baryton autrichien Wolfgang Holzmair et la pianiste britannique Imogen Cooper sur les Mörike Lieder et le Italienisches Liederbuch de Wolf. À la Guildhall School, il a étudié la voix auprès de Professor Susan McCulloch, a été coaché et mentoré par la mezzo-soprano Sarah Walker, et a été coaché par Graham Johnson, Iain Burnside, Eugene Asti et Lada Valešová.

août 2017